Le dieu cerf parfum

par La Seconde affaire du pommier

Le dieu cerf parfum

par La Seconde affaire du pommier

Accueil

 

Il existe un lieu à Paris qui dit mieux que les autres le grand éclectisme et la présence divine dans la diversité humaine.

Un lieu encore imprégné du souvenir de Richelieu, de Louis XIV, de Colbert, de Lully, de Molière ou de Marivaux.

Un lieu qui porte en lui l’empreinte d’un Rubens ou d’un Keith Haring unis à quelques pas l’un de l’autre à travers les siècles.

Un lieu qui viendrait comme une verticalité sylvestre dire aux vivants la victoire du fer sur la pierre, une forêt de piliers tantôt gothique, tantôt flamboyante, renaissance ou classique.
Un lieu qui chante depuis l’antiquité la légende d’un général romain, un lieu culturel et cultuel, un vaste esprit d’ouverture comme celui des oratoriens serviteurs de la beauté et que l’on dit

point fixe dans un monde fuyant…
Saint Eustache où tout commence et tout finit,

ventre de Paris oblige, l’endroit de tous les vertiges inachevés.

Il aura fallu 1900 ans pour distiller le dieu cerf en flacon, sa production a malheureusement connu un léger retard.
Le dieu cerf parfum ne sera disponible que début novembre. Nous vous remercions de votre patience.